Cambodge

Découverte de la cuisine cambodgienne

Voilà déjà presque 3 semaines que je suis revenue du Cambodge. J’ai encore des images plein la tête et les papilles nostalgiques. Oui parce que pour ceux qui pourraient en douter la nourriture est excellente au Cambodge. Nous connaissons généralement beaucoup mieux la cuisine vietnamienne ou thaïlandaise mais la cuisine cambodgienne n’est pas à négliger et mérite vraiment d’être connue.
C’était mon premier voyage en Asie et cela a été un vrai choc, un dépaysement total, une immersion dans une culture très différente… mais quel bonheur de découvrir cette vie si éloignée de la nôtre. Il faut oublier tous ses repères d’occidentaux et se laisser porter, profiter de chaque moment et surtout goûter, goûter, goûter. J’ai découvert tellement de choses délicieuses à côté desquelles j’aurais pu passer si je n’avais pas osé goûter.

La cuisine cambodgienne est plutôt saine et très riche en saveurs : elle utilise beaucoup de riz évidemment mais aussi beaucoup de légumes, d’aromates et d’herbes en tout genre, de coco et de poivre de Kampot bien sûr ! Nous avons mangé beaucoup de riz et de nouilles sautées aux légumes et à la viande, du boeuf Loc Lac, quelques nems (très différents de ceux qu’on trouve en France) et mon coup de cœur absolu : le amok trei ou fish amok. C’est juste divin (quand c’est bien préparé car nous en avons mangé des bof bof) : du poisson cuit à la vapeur dans une feuille de bananier ou dans une noix de coco avec de la coco, des feuilles de bergamote, du galanga, de la citronnelle…. j’ai hâte de tester la recette ici.

amok trei

La cuisine de la rue…

La nourriture est présente partout et tout le temps au Cambodge (mais je pense assez globalement en Asie) : les cambodgiens mangent peu mais souvent, j’ai même eu l’impression qu’ils mangeaient plus à l’extérieur que chez eux (mais c’est juste une impression, je ne sais pas si cela est réel). Du coup, il y a des vendeurs un peu partout dans les rues, à la ville mais aussi à la campagne : des fruits déjà épluchés et coupés, des brochettes de viande, du poisson, des soupes ou des nouilles sautées préparées minute, des nems, de l’eau de coco dans la noix, du jus de canne à sucre, des insectes (oui, j’ai goûté ça aussi, et j’ai trouvé très bon),….

vendeurs rue cambodge
On trouve également beaucoup de marchés couverts ou découverts où la nourriture est évidemment omniprésente. Mais âmes sensibles s’abstenir : les règles d’hygiène ne sont vraiment pas les mêmes que chez nous et les odeurs peuvent être vraiment très dérangeants quand on n’est pas habitué.

marché cambodge

marché cambodge

marché cambodge

J’ai aussi goûté les fruits de la fleur de lotus : une petite graine qu’il faut extraire de son fourreau, l’éplucher et ôter le petit germe amer du milieu et on obtient une graine qui à un petit goût de noisette.

fruit de la fleur de lotus

…ou des restaurants…

Bien sûr, il y a aussi beaucoup de restaurants où on peut prendre un repas complet, assis à une table. Il ne faut pas hésiter à rentrer dans ce qui chez nous pourrait ressembler à un boui-boui car on y mange généralement très très bien, à des prix plus que raisonnables. On peut manger vraiment très bien pour 4 ou 5 $. Nous sommes allés dans plusieurs restaurants qui forment et emploient des jeunes en difficultés comme Jann Bai à Battambang où nous avons mangé divinement bien.

restaurant Jaan Bai

…ou d’une famille cambodgienne

Nous avons eu la chance d’être invités dans une famille cambodgienne qui élève des canards pour les œufs. Nous avons été accueillis très gentiment et des canards ont été tués et cuisinés spécialement pour nous et nous nous sommes vraiment régalés. Je ne saurais pas vous dire le nom de ces plats mais ils étaient très parfumés, avec des saveurs que nous n’avons pas l’habitude de manger en France. Merci mille fois à la famille de Sreymom de nous avoir ouvert leur maison et merci pour leur accueil et merci à Sreymom de nous avoir emmené chez elle et de nous avoir fait découvrir toutes ces choses.

cuisine cambodge

Vous aurez bien compris que nous avons bien mangé lors de ce voyage au Cambodge, nous étions huit et notre avis est unanime. Il y a tellement d’autres choses dont j’aimerais vous parler mais le mieux serait d’aller tester par vous même. Je vous conseille ce pays où l’accueil est très sympathique et où on se sent vraiment en sécurité (sauf parfois dans un Tuk-tuk mais ça c’est une autre histoire…)
Merci à ma copine Ahouéfa d’avoir partagé une partie ce ses photos 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 thoughts on “Cambodge

    1. oui, je suis d’accord, malgré les odeurs et la notion d’hygiène qui est différente de la notre, j’ai adoré les marchés, ils ont un côté subjuguant 🙂

  1. Oh la la tellement envie de retourner en Asie !!! Beaucoup de points communs avec la Thaïlande, j’espère avoir l’occasion de découvrir le Cambodge aussi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *