Velouté de tomates… du jardin

Une recette idéale pour ce tout début d’automne. La journée nous laisse croire que l’été n’est pas vraiment terminé mais la petite fraîcheur de la soirée nous rappelle que nous entrons dans l’automne ; la tomate c’est le goût d’été et la soupe le réconfort de l’automne.
Cette recette est un heureux hasard.


Au printemps, un ami m’a gentiment donné des plants de tomates (des noires de Crimée, il me semble) qui n’ont pas donné une production très intéressante : des tomates toutes biscornues, impossibles à éplucher qui ne grossissaient pas vraiment. Petit déception par rapport à cette variété mais comme mes autres plants ont suffisamment donné je ne m’en suis pas vraiment occupée. Sauf qu’au début de cette semaine, en voyant ces tomates qui continuaient à se dorer la pilule dans mon jardin, je me suis dit que ce serait dommage de ne pas les utiliser et qu’elles iraient très bien pour un coulis.
Sans me casser la tête, je les ai coupé en quatre sans les éplucher, en ôtant juste le pédoncule et hop dans la casserole, à feu doux pendant environ trente minutes. Je les ai ensuite passées au moulin à légumes où j’ai obtenu un coulis très liquide que je pensais faire réduire.


Sauf que….. et bien en goûtant le coulis je me suis aperçue que le résultat était tout simplement délicieux : très parfumé, pas du tout acide et bien sucré comme tout fruit qui a mûri comme il faut au soleil.
Tellement bon que j’ai préféré le consommer sous forme de soupe.
J’ai alors fait revenir un oignon de taille moyenne avec deux belles gousses d’ail passées au presse-ail dans une cuillère à soupe d’huile d’olive, sans faire dorer et jusqu’à ce qu’il deviennent translucides.
J’ai alors ajouté le coulis de tomate et un petit verre d’eau. Sel, poivre.
En fin de cuisson, j’ai ajouté une bonne cuillère à soupe de Philadelphia (mais on peut remplacer par ce qu’on veut : vache qui rit, crème, rien)
Une petit coup de mixeur plongeant pour lisser le tout.
J’ai servi avec des feuilles de basilic ciselées.


Je pense que quelques cristaux d’huile essentielle de basilic que ma copine Chic et choc aime utiliser serait parfait dedans… mais je n’en ai pas sous la main…
Une recette bonne surprise…
J’ai réussi à en sauvegarder un peu pour l’hiver.

2 thoughts on “Velouté de tomates… du jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *