Clafoutis cerises et pistaches

C’est la pleine saison de la cerise et quand elle arrive c’est en force et une fois ramassée il ne faut pas tergiverser car en quelques jours elle est passée (ouh la rime !!). Alors on rempli les paniers, on stérilise les pots à confiture, on prépare son tablier (parce que la cerise tâche durablement) et c’est parti pour le marathon de la cerise !

Je ne sais pas vous mais moi la cerise me fait tout de suite penser au clafoutis, sans doute en raison de mes origines berrichonnes limite limousines. Ma grand-mère faisait le meilleur clafoutis que j’ai mangé mais je n’ai malheureusement pas pu approfondir sa recette. Je suis donc toujours à la recherche de ma recette de clafoutis aux cerises.
Aujourd’hui j’ai passé une nouvelle étape, j’ai compris une chose : il faut beaucoup de fruit pour que le clafoutis soit bon. C’est peut être une évidence pour beaucoup mais cela ne l’était pas pour moi. La dernière fois que j’ai réalisé un clafoutis je me suis dit que quand même toute cette pâte un peu trop cuite c’était pas top top, un peu fade et étouffant. Donc que faut-il faire quand il n’y a pas assez de fruits ? Et bien on en rajoute bécasse ! Oui, il y a parfois des choses simples qui mettent du temps à nous venir à l’esprit.

Puisque ce délicieux fruit rouge pullule ces temps-ci, je peux m’entrainer à l’amélioration de ma technique et je dois dire que là je commence à me rapproche de ce vers quoi je tends.

Avant de vous donner ma recette, deux ou trois petits choses à savoir sur la réalisation d’un bon clafoutis aux cerises :
– d’abord et avant tout, le clafoutis aux cerises c’est avec les noyaux !! Oui, je vous vois venir avec vos « mais, ce n’est pas facile à manger avec les noyaux » ou  » ce n’est pas très classe de crachouiller les noyaux sans arrêt » ou encore « on le mange plus vite sans noyaux » ou bien « mais pour les enfants c’est plus pratique« … balivernes !! 1. Les enfants adorent cracher les noyaux. 2. le clafoutis on le déguste, on ne l’engouffre pas. 3. Qui a dit qu’il fallait être classe pour manger du clafoutis ? et 4. Si cela est trop compliqué pour vous de manger du clafoutis avec les noyaux, mangez du flan !!

– je l’ai déjà dit plus haut, il faut mettre beaucoup de cerises. Dans la recette que je vais vous proposer aujourd’hui, j’ai doublé les quantités de fruits par rapport à la recette initiale.

– Choisissez plutôt des cerises un peu acidulées comme les griottes et rajouter quelques guignes un peu plus sucrées. Le mélange est plu intéressant au niveau du goût. Si vous ne mettez que des cerises douces, votre clafoutis sera plus fade.

– attention de ne pas trop le faire cuire : on a souvent l’impression en le sortant du four qu’il n’est pas assez cuit et on prolonge la cuisson de 5-10mn et résultat il est trop cuit.

Recette pour 6 personnes :

– 600g de cerises
– 2 oeufs
– 2dl de lait
– 50g de pistaches
– 100g de farine
– 50g de sucre
– 1 càs de Kirsch, Cognac ou autre

Préchauffer le four à 180°C (th6).
Équeuter et laver les cerises. Dans un saladier, disposer les cerises et 20g de sucre. Puisque nous laissons les noyaux, il est bien de faire éclater quelques cerises avec les doigts pour libérer un peu de jus.
Moudre les pistaches.
Battre les oeufs en omelette avec une pincée de sel, ajouter la farine et les pistaches moulues et bien mélanger pour avoir une pâte sans grumeaux. Ajouter le lait, le sucre et le kirsh. Mélanger.
Ajouter les cerises à la pâte en récupérant bien le jus.
Beurrer un plat allant au four Verser la préparation et enfourner pour 35mn.
A la sortie du four, saupoudrer une cuillère de sucre vanillé.

La pistache n’est pas indispensable mais donne une petite saveur supplémentaire plutôt agréable. Il faudrait peut être les torréfier un peu pour faire ressortir le goût.
Et puis la pistache donne une jolie couleur qui fait ressortir le rouge des cerises.

 

8 thoughts on “Clafoutis cerises et pistaches

  1. J’avais du faire la même recette mais avec 4 oeufs, je vais tester la tienne très vite avant la fin de la saison. Un délice avec les noyaux moi, j’aime. Bisous

  2. Bravissimo!
    Salut Véro, encore bravo pour tes recettes originales, qui ont le don de mettre en appétit! Je suis aussi impressionné par l’excellente qualité des photos qui illustrent tes billets.
    Excellent boulot, Karl from the Comité Paris Creuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.