8 mars…

Journée de la femme, journée des femmes, journée des droits des femmes…. quelque soit son nom cette journée résonne en moi et remue beaucoup de choses. Il y a tellement, tellement de choses que je voudrais dire sur le sujet, tellement d’inégalités et d’injustices qui me blessent… mais je ne suis pas sûre de trouver les bons mots, de savoir correctement exprimer tout ce que j’aurais à dire.
Je suis féministe… peut être…. on me le dit parfois, avec souvent une pointe de dédain dans la voix, c’est rarement pour m’encourager qu’on me le dit, je devine même parfois un « pas étonnant que tu sois toujours seule à ton âge » qui se cache derrière. Je ne suis pourtant pas militante ni très virulente sur le sujet, je trouve juste qu’on devrait prendre tout cela avec un petit peu plus de sérieux et qu’il faut toujours faire avancer les choses pour que les générations suivantes n’aient plus à se battre pour l’égalité, que le chemin est encore long pour qu’enfin les femmes aient les mêmes chances que les hommes.
Il faudrait avant tout que les femmes elles-mêmes en soient convaincues, sinon comment réussirons-nous ? Je suis toujours étonnée du comportement et des réflexions de certaines femmes qui font bien plus de mal à l’égalité que beaucoup d’hommes. Il faut croire en nous et en toutes les femmes. Soyons fières de nos forces comme de nos faiblesses, de nos capacités, de nos différences, de notre courage et de notre féminité. Battons-nous chaque jour pour nos droits, pour notre liberté. Et pensons aux femmes du mondes entiers dont certaines sont moins considérées que des animaux, qui n’ont aucun droit aucune liberté, que l’interprétation de la religion brise, que des hommes asservissent. Dans beaucoup trop de pays la femme vit encore au moyen âge.
Cette journée n’est pas une fête de la femme comme on l’entend trop souvent et plutôt que de nous offrir une fleur pour vous donner bonne conscience, réfléchissez plutôt à votre vision de la femme et à ce que vous faites pour l’égalité. Parce que cette journée est avant tout une journée de réflexion et d’analyse des comportements, ici et partout ailleurs. Je ne parle même pas de toutes les enseignes commerciales qui rivalisent d’imagination pour nous gâter cette journée-là… c’est pathétique !!

Je vais m’arrêter là même si j’aurais beaucoup d’autres choses à dire.
Juste une chose pour terminer, un conseil de lecture pour les hommes comme pour les femmes, quelques pistes de réflexion : CAUSETTE.

Parce que nous ne sommes pas des quiches !!

Merci Causette.
Et merci à tous les hommes qui nous considèrent comme leurs égales et qui croient en nous et bon courage à toutes les femmes de cette planète, le chemin est encore long !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *