Ravioli au poulet fumé et tomates confites

Je pense que 2013 sera pour moi l’année de la pâte fraîche maison !
Maintenant que je suis bien équipée, j’ai envie d’en faire souvent : c’est un plat facile à réaliser, très bon (aussi bien au palais qu’à la santé) et il est possible de le décliner à l’infini, de faire travailler son imagination et de se faire plaisir sans jamais se lasser.

J’ai déjà fait lasagnes et tagliatelles, qui avec le beau laminoir que j’ai eu en cadeau pour mon beau robot est un jeu d’enfant !
On peut s’amuser avec la pâte (farine complète ou de châtaigne, colorée au curcuma ou aux épinards…), avec la garniture et avec la sauce.
Les livres de Laura Zavan sont une source d’inspiration et ses explications détaillées vous faciliteront les choses, je vous les conseille. C’est d’ailleurs elle qui m’a guidée pour la réalisation de la pâte.


Recette (pour 4 personnes)
Pour la pâte
150g de farine blanche
150g de farine T110
100g de semoule de blé dur
4 oeufs
1 càs d’huile
1 càc de curcuma

Pour la farce
300g de blancs de poulet fumé
6-7 tomates confites
2 càs de crème fraîche épaisse
2 càs de fromage blanc battu
sel, poivre
une pincée de cumin

Préparer la pâte.
Mélanger les farines, la semoule de blé dur et le curcuma. Faire un puits et y casser les oeufs. Ajouter l’huile.
Battre les oeufs à la fourchette et les intégrer, toujours à l’aide de la fourchette, aux farines puis pétrir avec la paume de la main pour obtenir une boule de pâte souple.
Filmer et laisser reposer une heure.
D’habitude je prépare la pâte dans le robot mais cette fois j’ai voulu la faire à la main : c’est plus sportif et je ne sais pas si ma pâte était assez mélangée.
Il est important que tous les ingrédients soient à la même température pour obtenir une pâte bien homogène, il faut donc penser à sortir les oeufs à l’avance s’ils sont au réfrigérateur.


Pendant ce temps, passer au mixer le poulet et les tomates confites.
Dans un saladier, mélanger le hachis de poulet, la crème, le fromage blanc, assaisonner (sel, poivre, cumin) et mélanger.
Réserver.


Au bout d’une heure de pause, passer la pâte au laminoir pour obtenir des bandes un peu large.
Pour cela, prendre une boule de pâte d’environ 60g, l’aplatir avec la main et la passer dans le laminoir avec le plus grand écartement. Replier la pâte en 3 et repasser à nouveau dans le laminoir. Répéter plusieurs fois cette opération puis recommencer avec l’écartement inférieur et ceci jusqu’à l’épaisseur souhaitée.


Lorsque c’est le cas, deux possibilités :
– couper la bande en deux dans le sens de la longueur, garnir une bande de farce et couvrir avec la deuxième bande puis découper les ravioli.
– garnir de farce la partie gauche de la bande, rabattre la partie de droite puis couper les ravioli.


J’ai tester les deux méthodes et je n’en ai pas retenu une plus que l’autre.
Par contre, il est bien pratique de garnir la pâte à l’aide d’une poche à douille, mais vous pouvez aussi le faire avec deux cuillères à café. Il faut bien espacer la farce sur la pâte pour laisser la place pour la découpe. Positionner ensuite la seconde feuille de pâte et appuyer délicatement avec les doigts autour de la farce pour chasser l’air et bien souder les deux pâtes. Découper à l’emporte-pièce ou à la roulette.
Ne faites pas vos bandes de pâtes à l’avance, elles sécheraient, garnissez-les de farce au fur et à mesure.


Quand tous vos ravioli sont prêts, les cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 5mn. Le temps de cuisson varie suivant l’épaisseur de la pâte mais aussi de la farine utilisée. 3mn peuvent suffir si vous utilisez de la farine blanche uniquement.
Avec ces ravioli au poulet, j’ai utiliser du pesto à la ricotta et aux noix trouvé chez mon vendeur de produits frais préféré. Excellent pesto qui s’est marié à merveille avec le poulet fumé. Il faut toujours utiliser un peu d’eau de cuisson pour délayer la sauce qui se liera plus facilement aux pâtes.

Préparer des ravioli demande un certain temps, il peut alors être intéressant d’en préparer une plus grande quantité et de les congeler pour une utilisation ultérieure.
Les pâtes maison, c’est du travail mais c’est si bon qu’on ne regrette pas le temps passé en cuisine.

4 thoughts on “Ravioli au poulet fumé et tomates confites

  1. Bonjour
    J’ai testé la farce de vos raviolis, le résultat était plutôt bizarre ! En effet, quand on met la farce crue dans les raviolis, et qu’on les cuit 3 min dans l’eau bouillante, la farce devient compact et un peux dur, un bloc de poulet c formé dans ma raviole ! est ce que c’est normal ?
    Merci

  2. Bonjour
    oui, c’est normal d’obtenir quelque chose de compact, mais pas dur. Si c’est dur c’est peut être trop cuit ou alors trop tassé.
    Mais la farce est de la viande hachée assez fin donc forcément une fois cuit on obtient quelque chose de compact. Un peu comme dans les raviolis vapeur des restaurants asiatiques.
    Après je comprends qu’on puisse ne pas aimer cette texture.
    Merci pour votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *