Soissons 2013

Une semaine déjà que Chic, Chic, Chocolat, Au Pays des Délices et moi nous donnions RV à Vierzon pour prendre la route, direction Soissons pour la cuvée 2013 du salon du blog culinaire avec, bien présents dans nos têtes, les souvenirs de 2012 qui nous promettaient de passer un bon week-end, riche de rencontres et de découvertes. Après cinq heures de route à parler cuisine et blogs (quoi d’autre ?), les filles me déposent dans un superbe hôtel (oui, malheureusement, mes co-voitureuses et moi n’étions pas dans le même hôtel) qui, je le découvrirai plus tard, était aussi l’hôtel de la plupart des « stars » de ce salon.
Deux heures à tuer avant de repartir pour la soirée d’inauguration. Personne au bar de l’hôtel pour discuter… peu importe : j’enfile mon maillot et direction l’espace détente pour profiter de la piscine et du hammam. Il fait nuit, je suis seule dans la piscine, dans cet endroit cosy et chic et je me surprends à rêver que je suis chez moi dans ma piscine… le rêve ne coûte rien…


(la vue de ma chambre)

19h. Les filles passent me prendre, direction l’abbaye Saint Léger pour la soirée d’inauguration. Comme l’année dernière nous sommes éblouies par l’endroit (un peu moins peut être puisque l’année dernière nous allions cuisiner dans ce superbe endroit qui nous impressionnait un peu). Les incontournables discours se suivent et il faut bien reconnaître que nous ne sommes pas très attentives : au lieu de cela nous scrutons discrètement l’assemblée pour repérer des têtes connues, nous étudions le programme des démonstrations ou nous discutons de choses culinaires…

Il fait froid. Pour nous réchauffer un groupe de Gospel chante dans le choeur pendant que nous dégustons le buffet Américain qui nous est proposé : soupe potimarron aux cacahuètes, hot dog, coleslow, cheescake, brownies…. mais ce qui reste une des meilleurs choses du week-end : le burger à la joue de boeuf… à mourir !!! Je pense que nous allons en voir sur les blogs prochainement !

Samedi. 9h30. On passe poser nos plats pour le pique-nique du midi puis direction le lycée pour récupérer nos tabliers roses pour Carine et moi, noir pour Alice (ou le rose et Alice, ce n’était pas compatible !)
Voilà, on y est ! On commence par la présentation de La Bonne Box… une box de plus vous allez me dire. Oui sans doute, mais il est vrai que celle-ci semble proposer des produits d’excellente qualité. Je ne pense pas m’y abonner, les bons produits sont chers et 29€ par mois (port inclus) malgré la qualité du colis, c’est une somme.
On continue de découvrir les partenaires : Malakoff Méderic avec ses livres tout à fait intéressants Bien déjeuner dans ma « boite », Seb puis la Fourme d’Ambert. Il est 10h, on se retrouve au stand Monfort en se disant qu’il est quand même tôt pour manger du foie gras, puis après une seconde d’hésitation on se dit qu’après tout il n’y a pas vraiment d’heure pour les bonnes choses.
Première démo de blogueur : Le poulet à l’iranienne aux baies d’épine-vinette de Sylvain.

Délicieux, plein de saveurs et de textures mélangées qui donnent envie d’aller voir de plus près ce qui se passe dans le cuisine iranienne…
Ce même Sylvain avait préparé un gâteau à tomber pour le pique-nique de midi où on retrouvait un peu les mêmes saveurs. Je pense que je ne vais pas tarder à l’essayer…

12h. Alice participe à la battle de Téfal avec Ludivine et son mari et testent le nouveau gril.
Avant de rejoindre la battle, petit arrêt au stand Fourme d’Ambert pour voir Johanna (une auvergnate !!) et Margaux.

Allez vite, il ne faut pas louper la battle des copines si on veut voter pour elles !
1ère étape la cuisson d’un beau morceau de viande et son assaisonnement et 2ème étape, des burgers.

Ils sont pas beaux ces burgers ?

13h. Pique-nique au resto du lycée : chaque participant est venu avec un plat sucré ou salé et une boisson (sauf moi : ma bière auvergnate est restée dans mon frigo…) donc je vous laisse imaginer un buffet géant de plats préparés par des passionnés de cuisine…..

14h. C’est notre tour à Carine et moi de participer à la battle Seb.
Notre jus des vignes a eu son petit succès mais nous n’avons pas gagné !
Pour être sincère, les unes comme les autres n’avons pas été convaincues par les produits testés, nous n’en ferons donc pas de pub.

15h30. Direction l’abbaye avec la navette (bonne idée de départ qui va s’avérer être une grosse erreur) pour voir ce qu’il s’y passe et assister à quelques démos. Il y a beaucoup de monde puisque l’abbaye est ouverte au grand public, il est donc difficile de voir quelque chose malgré les grand miroirs qui sont installée. Nous trouvons finalement un place assise pour voir et goûter les samoussas indien et samosa libanais d’Apolina et Monique : plein d’épices qui nous réchauffent la tête et le corps.

17h. Allez, on ne traîne pas, on retourne à la navette pour être certaines d’être de retour au lycée à 18h pour voir Monsieur Conticini.
17h15. Pas de navette.
17h30. Pas de navette.
17h45. Pas de navette.
Il fait froid…. vraiment froid…… même les jolies mitaines tricotées et offertes par Alice ne suffisent pas à nous réchauffer… il aurait fallu qu’elle nous tricote également des chaussettes et un bonnet ! La tension monte : nous ne serons jamais au lycée pour 18h…. si cela se trouve même qu’il n’y aura plus de navette et qu’on ne pourra pas rentrer du tout au lycée. Alice court se renseigner : la prochaine navette ne passera qu’à 18h15 ! Colère et déception, sans parler du froid qui a définitivement congelé nos orteils de pieds !
18h15. On n’y croyait plus mais si, c’est bien notre navette !

18h30. Beaucoup de monde, évidemment, pour assister à la démo du Maitre ! Petite déception, le célèbre pâtissier ne cuisine pas du sucré ce soir mais du salé… la déception sera estompée par la dégustation de cette délicieuse salade.
Il y a vraiment trop de monde et on ne voit pas grand chose alors avec Alice on s’éclipse, direction Les Huiles d’olives de nos terroirs. Bon jusque là il faut dire qu’on est plutôt déçues de notre journée : beaucoup trop de temps passé dans des battles longues et décevantes ce qui fait que nous avons vu peu de démo d’autres blogeursu, 1h15 perdue à attendre une navette dans le froid, beaucoup de partenaires fromages (ça c’est pour Alice)… bref à ce moment-là, nous n’étions franchement pas emballée par notre salon. Mais ça c’était avant de participer à un atelier sur l’association olive-vin proposé par Les Huiles d’olives de nos terroirs. C’est exactement ce qu’on peut attendre de ce genre de salon : découvrir des produits, apprendre des choses sans forcément qu’on essaye de nous vendre un truc ! Les filles étaient vraiment top : sympathiques et très calées sur leur sujet. Moi qui n’aime pas les olives, j’ai fait de très belles découvertes et j’ai appris plein de chose dont le fait que finalement, j’aime les olives, il suffit juste que ce soit des olives de qualité !
Cet atelier nous a sauvé notre journée !

20h. Soirée de gala. Oui parce qu’on ne mange pas beaucoup tout au long du séjour, donc il faut prendre le temps de se mettre à table : saumon, foie gras, multiples amuse-geules et salade, buffet de desserts… le tout copieusement arrosé de champagne. Ne nous laissons pas aller !
A notre table deux blogueuses auvergnates.

Minuit. Avant que le carrosse ne se transforme en citrouille, il faut ramener les princesses à leurs hôtels. Il faut se reposer, demain c’est notre démo !

A suivre…

Un petit lien vers le livre d’or du salon

3 thoughts on “Soissons 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *