ça pique, ça pique !!

Non, non, pas dans la bouche… ni dans la gorge…. mais sur les mains. Oui parce que cette recette mérite que l’on donne un peu de soi, que l’on prenne certains risques et quelques précautions… Je vous fais peur là, non ? Bon, ce n’est pas vraiment la peine d’avoir peur, il faut juste prendre des gants (au sens propre du terme) pour ramasser et préparer l’ingrédient principal de notre soupe. Ah bon, j’ai oublié de vous dire qu’on allait préparer une soupe ?
Comment cela ce n’est pas la saison des soupes ? Vous être contrariants aujourd’hui !!
Et bien cette soupe doit se préparer au printemps, donc nous allons en manger une pleine assiette tout de suite, malgré la chaleur printanière. Et puis elle regorge de vitamine C, de fer, de zinc, de magnésium et j’en oublie, alors pourquoi s’en priver sous prétexte qu’on ne mange de la soupe qu’en hiver ?

Au fait, vous avez reconnu quel est cet ingrédient, n’est ce pas ?

DES ORTIES !!

Bon, je fais un peu ma maligne là, mais en fait je viens juste de découvrir la soupe d’ortie. Non pas que je n’en avais jamais entendu parler mais je n’en avais jamais mangé. Et bien j’ai été conquise : j’ai trouvé cela très bon. Et puis forcément elle ne revient pas cher : par les temps qui courent (et les prix qui grimpent !!) ce n’est pas inintéressant.

Pas très courageuse (ou juste un peu sensible de la peau) j’ai utilisé des gants pour ramasser, trier et nettoyer les orties. Après, à vous de voir comment vous voulez procéder pour la cueillette. Evitez de ramasser les orties au bord des routes ou à proximité des champs de culture (pour les pesticides). Ne ramassez que les pousses jeunes.

Recette (pour 2 assiettes)

100g de feuilles d’ortie
1 petit oignon
1 petite pomme de terre
1/2 l d’eau
1 bouillon cube

N’utilisez que les feuilles jeunes d’ortie.
Emincez l’oignon et faites le cuire quelques minutes dans un peu d’huile sans cesser de remuer pour éviter qu’il n’attache.
Ajoutez les feuilles d’ortie.

Laissez les cuire en remuant régulièrement.

Ajoutez l’eau, le bouillon cube, la pomme de terre coupée en morceaux, du sel et un peu de poivre et laissez cuire 10-15 mn (je n’ai pas regardé en fait…).
Mixez.

Servez très chaud avec un peu de crème fraiche.

Je vous promets, vous allez vous régaler.

9 thoughts on “ça pique, ça pique !!

  1. Elle a l’air vraiment appétissante ! Je veux bien faire cette soupe si tu me ramasses les orties. Je crois que j’en ai dans mon jardin, si mon mari ne les a pas tondues hier, je tenterai l’expérience.

  2. C’est un régal !! Ca me rappelle quand j’étais petite, ma môman en faisait de temps en temps ! ca pique mais c’est bon :p
    Pour le tourbillon, oulala non je t’assure : je suis enceinte jusqu’aux dents, j’ai très peu de temps aux fourneaux, c’est toujours du vite fait : celui là ( le dernier ) m’a pris deux heures à tout casser Bises,

  3. le bouillon cube est vraiment a supprimer, l’ortie a suffisamment de gout, et on ne va pas gâcher une soupe complètement nature avec çà

  4. Si vous cueillez des orties vraiment jeunes ( 10 cm) elles ne sont pas urticantes, pas besoin de gants et c’est vrai, c’est un délice.
    J L R

  5. Ping : %
  6. Ping : Cake aux orties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *