Carrés fraises-rhubarbe

C’est ma première participation à Culino Versions. J’ai souvent tourné autour en me disant « bon cette fois je n’ai pas trop le temps mais la prochaine fois je m’inscris » sans toutefois le faire. Le thème du mois de juin m’a inspiré, je me suis donc lancée. Fraise-rhubarbe ou fraise ou rhubarbe…. pourquoi choisir : je garde la fraise et la rhubarbe. C’est de saison, c’est bon et mon jardin pourra me fournir la matière première.
Je me laisse le temps de la réflexion : l’énoncé dit « on veut que les fruits représentent 80% de la recette » et même si je me doute qu’il ne faut pas les prendre complètement au mot, j’ai envie de faire un dessert où les fruits auront la plus grande part. Souvent, je vais chercher l’inspiration ailleurs (sur les livres, les magazines ou bien évidemment les autres blogs) mais là j’ai envie de ne chercher l’inspiration qu’en moi-même. Vous dire comment l’envie de ces carrés m’est venue à l’esprit, c’est assez mystérieux. Peut être une envie cachée au plus profond de moi-même d’essayer ces barres au caramel et au chocolat qu’on voit souvent sur les blog et qui me font saliver d’envie mais que mon métabolisme me présente comme un danger mortel (non, non, je n’exagère pas… ou à peine). Donc je disais : influencé par ces barres mais avec un côté santé et moins de calories.

carrés fraise rhubarbe

J’utilise assez souvent la gélatine dans mes desserts mais beaucoup plus rarement l’agar-agar suite à des expériences plutôt catastrophiques, mais ici je me suis dit que c’est ce qui conviendrait le mieux et je me suis décidée à étudier de plus près ce gélifiant végétal.
Donc l’idée de ce dessert était d’avoir une base sablée sucrée pour apporter de la gourmandise (j’ai choisi le shortbread) surmontée de deux couches de fruits gélifiées (mais pas trop) pour que cela se tienne et qu’on puisse les manger avec les doigts.
Honnêtement ce dessert avait l’air parfait dans ma tête mais j’avais quand même bien des doutes sur mon utilisation de l’agar-agar et la consistance qui pourrait en résulter, mais finalement le résultat a été à la hauteur de mes espérances. Seule petite déconvenue : la couche de rhubarbe glissait sur la couche de fraise. Mon erreur (je pense) a été d’attendre que la fraise soit complètement prise avant de couler la rhubarbe. A mon avis, pour que tout le monde soit bien solidaire, il vaudrait mieux verser la dernière couche peu de temps après la première pour qu’elles se mélangent légèrement et « s’accrochent ».
Pour la fraise, j’ai utilisé de la confiture maison déjà faite, si vous n’en avez pas vous pouvez prendre une bonne confiture du commerce.

Recette (pour un cadre d’environ 17cm sur 20cm)
Pour le shortbread
100g de beurre mou
150g de farine d’épeautre (ou farine blanche)
40g de poudre d’amande
100g de sucre

Pour la couche fraise
350g de confiture de fraises
2g d’agar-agar

Pour la couche rhubarbe
500g de rhubarbe
de sirop d’agave
3g d’agar agar

Quelques carrés de chocolat noir pour la déco

carrés fraise rhubarbe

Eplucher la rhubarbe, la couper en tronçons et cuire dans une casserole à feu moyen jusqu’à obtention d’une compote (environ 20mn). En fin de cuisson, sucrer à votre goût au sirop d’agave. Il ne faut pas que la compote soit trop sucrée car elle sera associée à de la confiture de fraise, donc très sucrée.
Laisser tiédir la rhubarbe ou la préparer la veille pour qu’elle ait le temps de refroidir.

Préchauffer le four à 180°C.
Préparer le shortbread en mélangeant tous les ingrédients à la main pour obtenir une boule de pâte.
Poser un cadre inox sur une feuille de papier sulfurisée ou une toile Silpat et garnir le fond avec la pâte. On peut l’aplatir et l’égaliser avec une spatule coudée.
Cuire 20mn.

Dans une casserole, mélanger la confiture de fraise et l’agar agar et porter à ébullition. Aux premiers bouillons laisser frémir 20 secondes.
Verser immédiatement sur le biscuit cuit.

Faire de même avec la compote de rhubarbe.
Ne pas attendre que la couche de fraise soit complètement prise avant de verser la compote chaude de rhubarbe : le fait que les deux couches se mélangent légèrement évitera le souci que j’ai pu avoir qui est que la couche de rhubarbe glisse sur la couche de fraise, ce qui un peu gênant à la dégustation !
Laisser refroidir quelques heures au réfrigérateur.

Passer un couteau humide tout autour du cadre pour démouler l’ensemble.
Avec un bon couteau, découper des carrés égaux.

Faire fondre le chocolat et avec un cornet ou une seringue, décorer les carrés aux fruits.

carrés fraise rhubarbe
J’ai beaucoup aimé le contraste des textures et l’équilibre entre le sucré de la confiture de fraise et l’acidité de la rhubarbe.

Cette recette est donc ma première participation à Culino Versions.

 

11 thoughts on “Carrés fraises-rhubarbe

  1. j’adore tes carrés…ils me tentent énormément…je crois que je vais racheter de quoi les réaliser !!!! merci de ta visite et si ça te dis inscrits toi à mon conours, j’en serai ravie !!!
    bizzz

  2. c’est vraiment un très joli dessert, merci de cette belle participation, j’espère que cela ne sera pas la dernière Véro, je valide ta recette avec plaisir et gourmandise

  3. Quelle bonne idée tes carrés sont très appétissants et très gourmands!! C’est très joli en plus… tu as bien fait de participer pour nous faire découvrir cette belle recette…

  4. Une magnifique participation. Une recette qui me donne bien envie de la tenter. Tu as droit à deux validations pour ta première!!! LOL !!! je suis fan et comme tu l’as dit Cathy, on espère te voir sur les prochains tours.

  5. Ils sont tout simplement superbement délicieux ! Quelle chance pour nous que tu aies décidé de participer à Culino Versions. Les voilà dans la file d’attente des desserts à tester très vite.
    Bonne journée
    Michèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.