Beignets d’artichaut

L’artichaut autrement

C’est en discutant cuisine avec une amie originaire du sud que j’ai découvert cette recette qu’on retrouve également en Italie.
Pour moi l’artichaut, et ce depuis toujours, on le cuit à la cocotte puis on trempe les feuilles dans une vinaigrette bien relevée, on coupe le « trognon » restant, on ôte le foin et d’un côté on racle des dents les dernières feuilles et de l’autre on sauce allègrement le fond. Voilà, c’est comme ça et pas autrement !
Ah bon ? Il existe d’autres façons de le préparer. Ah bon ? il y a plein de très bonnes recettes avec de l’artichaut. Je serais donc passée à côté de tout ça ? C’est bien dommage, mais il n’est pas trop tard !

beignets artichauts
Je rentre donc dans le monde de l’artichaut avec une recette très simple : des beignets.
Le plus compliqué est de bien préparer l’artichaut, d’ôter suffisamment de feuilles. Ce que je n’ai pas bien fait la première fois et du coup je me suis retrouvée avec des feuilles dures dans une pâte à beignet.
Bof, si c’est ça l’artichaut autrement, je vais me contenter de les manger en vinaigrette comme avant.
Mais parfois le problème n’est pas la recette mais la cuisinière, j’ai donc approfondi mes connaissances et recommencé la recette avec cette fois bien plus de réussite… et j’ai bien fait puisque c’est très bon.
Il faut d’abord bien choisir ses artichaut : il faut prendre des jeunes pour qu’ils soient bien tendres. Les petits violets de Provence sont parfaits, moi j’ai utilisé des petits chrysanthèmes qui ont bien fonctionné aussi. Et puis il faut bien enlever les feuilles : c’était mon erreur la première fois, je me disais qu’en enlevant toutes les feuilles il n’y aurait plus rien à manger. Sauf que l’arrtichaut c’est ça : il y a plus de déchets que de chose à manger, il faut se faire une raison !

artichauts
Pour un dimanche soir pluvieux et froid, servi avec une petite sauce fromage blanc-romarin, c’est très réconfortant. A refaire, les enfants vont adorer !!!

On passe en cuisine

Recette (pour 2 personnes)
3-4 petits artichauts
1 ou  2 oeufs
de la farine
de l’huile de friture

Pour la sauce
du fromage blanc
du sel
du romarin

Casser la queue des artichaut.
Enlever les feuilles dures puis couper le haut des feuilles
Couper en deux puis ôter le foin s’il y en a et les feuilles violettes qui sont au coeur.
Couper en trois chaque demi-artichaut.

Dans deux jattes, disposer de la farine et des oeufs battus salés (pour ne pas gaspiller, je rajoute au fur et à mesure et au besoin, de la farine ou des oeufs).
Saler un peu les tranches d’artichaut puis les tremper dans la farine, dans l’oeuf puis à nouveau dans la farine. Pour avoir un beignet plus épais, on peu renouveler une fois cette opération, ce que j’ai fait ici).

Dans une poêle à bord haut faire chauffer un bon centimètre d’huile à friture et cuire les beignets en les retournant plusieurs fois. Il faut que l’huile soit bien chaude avant de commencer la cuisson, sinon les beignets seront plus long à cuire et plus imbibés d’huile.
Quand ils sont cuits, les sortir du bain d’huile à l’aide d’un écumoire et les poser sur du papier absorbant pour éliminer un peu de matière grasse.
Saler.

Pendant ce temps mélanger du fromage blancs avec du sel et du romarin (frais ciselé si vous avez).

beignets artichauts
Manger chaud en trempant dans la sauce froide : un délice ! On peut ajouter un filet de jus de citron sur les beignets.

2 thoughts on “Beignets d’artichaut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *