Framboises à l’eau de vie

On se dévergonde un peu aujourd’hui sur le blog avec une recette de digestif : des framboises à l’eau de vie.
Tout est parti d’une soirée presque comme une autre en famille où à la fin du repas mon beau-frère demande à belle maman si elle n’aurait pas une petite « cerise à la goutte ». C’est vraiment un truc de famille ça les cerises à l’eau de vie. J’en ai toujours vu chez ma grand-mère, qu’elle sortait de temps en temps quand nous étions tous réunis, et qu’elle servait dans de jolis petits verres à goutte saumon. Je ne me souviens pas quand j’ai goutté ma première cerise mais je n’affirmerais pas que j’étais majeure, je pense avoir chipé un petit fruit dans le verre d’un adulte bien avant.
Aujourd’hui, le bocal de cerises de mes parents ne sort pas très souvent du placard et quand il apparait sur la table c’est généralement à la fin d’un repas déjà bien arrosé. Mais quand il est sorti il est très apprécié, surtout qu’en prenant de l’âge il gagne en saveur.
C’est donc devant le verre de « cerises à la goutte » que mon beau-frère a évoqué, avec les yeux brillants de gourmandise, les framboises à l’eau de vie d’un ancien voisin de ses parents, aujourd’hui disparu, qui faisait d’exquises framboises marinées dans la gnôle. J’ai bien senti qu’il y avait de la nostalgie et du regret dans sa voix.
Ce souvenir m’a également ramenée quelques semaines en arrière, à Salers, lors des Sites Remarquables du Goût, où nous avions goûté des fruits à l’Armagnac et dont les framboises m’ont à moi aussi laissé un souvenir gourmand.

framboises à l'eau de vie

Il ne m’en fallait pas plus et dès mon retour à la maison, j’ai regardé dans mes vieux livres de cuisine comment les préparer, surtout que des orages étaient annoncés et que mes framboisiers étaient couverts de framboises : il ne fallait pas les laisser perdre ! C’était exactement le bon moment pour se lancer dans cette préparation.
Aux premières heures du jour, je suis donc partie avec mon petit panier récolter les délicieuses baies. Il faut choisir les plus belles, celles qui ne sont pas trop mûres (sinon elles risquent de se désagréger dans l’alcool) et qui ne sont pas abîmées. Il Faut aussi se débarrasser des petites bestioles qui pourraient y avoir trouvé refuge.
Pour faire mariner les fruits, il faut de l’eau de vie de framboises, de l’alcool de fruit (que l’on trouve en supermarché) ou même de la vodka. Ce n’est pas forcément le moins cher, mais je n’avais que de la Vodka sous la main, j’ai donc fait avec.
Par contre, mauvaise nouvelle : quand votre bocal de framboises à l’eau de vie est prêt, il va falloir l’oublier au moins trois semaines dans un lieu sombre et frais pour que tout se mélange bien. Oui je sais, c’est long mais plus vous les laisserez macérer, meilleur sera le résultat. J’ai bien vu la frustration de mon beau-frère quand en lui offrant un bocal je lui ai dit qu’il allait falloir attendre….

framboises eau de vie

Recette
Framboises
250g de sucre par kilo de framboises
1l de Vodka ou d’eau de vie de framboises ou d’alcool de fruits par kilo de framboises
1 bocal en verre stérilisé

Il faudra adapter les quantités en fonction de votre récolte de fruits : vous n’aurez pas forcément un kilo de framboises.
Il faut éviter de passer les framboises sous l’eau car elle vont s’en imbiber et s’écraser. Faites juste attention de bien les trier et d’ôter les petites bêtes indésirables (au pire, il parait que c’est tendance de manger des insectes…)
Dans un bocal en verre stérilisé, disposer délicatement les framboises en alternant des couches de fruits et des couches de sucre.
Éviter de trop tasser les fruits pour ne pas les écraser, par contre faire en sorte de les disposer le mieux possible pour éviter de perdre trop de place.
Recouvrir les fruits d’alcool. Je n’ai pas vraiment mesuré la quantité d’alcool, j’ai juste fait en sorte que les fruits soient bien recouverts.
Fermer le bocal et mélanger délicatement pour dissoudre le sucre. N’hésitez pas à poser le bocal et à mélanger à nouveau quelques temps après.
Il faudra peut être aussi rajouter un peu d’alcool.

framboises alcool
Stocker le bocal à l’abri de la lumière dans un endroit frais et attendre au moins 3 semaines avant de déguster. Mais rapidement vous constaterez que l’alcool prend une jolie couleur rose.
Au bout de deux semaines, vous pourrez goûter pour voir s’il faut rajouter un peu de sucre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 thoughts on “Framboises à l’eau de vie

  1. Bonjour, je viens de tester cette recette. Merci beaucoup 🙂
    Je me demande si on doit filtrer le mélange à un moment si on le garde longtemps. Pour ne garder que l’alcool de framboise et le laisser un peu vieillir mais déjà manger les framboises 😀

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire.
      Je n’ai rien filtré, je laisse les framboises dans l’alcool et on les consomme comme des cerises a l’eau de vie, quelques framboises avec un peu de « jus » 🙂
      Mais après on fait comme on veut bien sûr 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *