Melon confit

J’ai envie d’essayer de faire des calissons depuis longtemps, surtout depuis que j’ai vu ceux de Carine.
Je n’ai pas encore confectionné des calissons mais j’ai franchi une étape essentielle à la réalisation de ces petites douceurs : le melon confit. Recette également piochée chez Carine (on ne change pas une équipe qui gagne !!!).
La recette est très simple, il faut juste, comme pour tout fruit confit, du temps. Le temps que le fruit se gorge de sucre et le temps qu’il sèche. Mais tout cela ne vous demandera que quelques minutes de travail par jour. Il vous faudra réaliser un sirop de sucre dans lequel pou allez laisser tremper les fruits. Pour le côté pratique, j’ai utilisé mon autocuiseur : les fruits sont mis dans le panier, ce qui permet de sortir facilement les tranches de melon pour les égoutter pendant que le sirop est porté à ébullition et ensuite de les replonger dans le sirop. Cela permet d’éviter de trop les manipuler et dons de les écraser ou de les casser. Il faut juste ne pas avoir besoin de l’autocuiseur pendant une semaine….

Recette
1 kg de chair de melon

1 kg de sucre
1 l d’eau

Eplucher le melon, retirer les graines et le couper en tranches de 2-3 cm d’épaisseur.
Mettre les tranches de melon dans une casserole d’eau froide et cuire jusqu’à ce que l’eau soit à ébullition. Egoutter les tranches de melon, puis les mettre dans un saladier d’eau froide.
Mélanger le sucre avec l’eau et cuire ce sirop 30mn dans l’autocuiseur. Égoutter les tranches de melon et les placer dans le panier et plonger le panier dans le sirop. Il faut que le melon soit bien recouvert de sirop.
Réserver 24 heures au réfrigérateur.


Le lendemain, sortir le panier du sirop et laisser un peu égoutter. Porter le sirop récupéré à ébullition, couper le feu et plonger le panier dans le sirop bouillant. Réserver 24 heures au réfrigérateur.

Répéter l’opération pendant 7 jours.

Le huitième jour, faire cuire le sirop jusqu’à épaississement (environ 20 mn) et plonger à nouveau le panier dans le sirop et donner un bouillon.
Le lendemain, sortir le panier et laisser égoutter le melon.
Etaler les tranches sur une silpat et laisser sécher 3 à 4 jours à l’air libre.
Honnêtement le goût n’est pas transcendant, mais je vous rappelle que mon objectif c’est la réalisation de calissons !

8 thoughts on “Melon confit

  1. Bonjour, merci pour cette belle recette.
    Pour ma part, tout s’est bien passé jusqu’au 8ème jour où j’ai réduit le sirop comme recommandé, mais malheureusement pour moi, il s’est réduit en caramel!! Après quelques hésitations, j’ai finalement refait un sirop que j’ai laissé réduire avec attention puis j’ai repris le cours normal de la recette : j’ai plongé à nouveau mes tranches de melon qui sont restées jusqu’à cette étape très belles. C’est pour le moment en train de sécher. Pourvu que le rendu soit au RDV !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *