Club Makis

J’adore la nourriture japonaise, ou du moins ce que j’en connais ici en France, parce que bien évidemment je ne suis jamais allée au Japon. Nous avons un excellent restaurant japonais à Montluçon mais c’est un peu cher et l’hypermarché que je fréquente possède un espace sushis mais ils ne sont pas meilleurs que ceux que je fais moi-même et ils sont un peu chers. Donc la plupart du temps je prépare moi-même la cuisine « japonaise » que je mange. La différence (majeure, je l’avoue) c’est que je n’utilise jamais de poisson cru, pas par gout mais plutôt par confiance : j’ai peur de ne pas savoir comment faire les choses correctement pour qu’il n’y ait pas de risques sanitaires. Alors j’utilise du poisson fumé, du saumon très souvent mais pas que. C’est donc dans le rayon sushis que j’ai repéré ces sortes Club makis (il y a tous les éléments d’un maki, mais sous forme de sandwich Club) et que j’ai eu l’idée de les refaire chez moi.

maki_sandwich_3
Pour une première tentative le résultat m’a convenu même si les sandwichs étaient un peu épais, la couche de riz extérieure était peut être facultative.
J’ai mis :
– une couche de riz avec des graines de nigelles
– une feuille de nori
– une couche de riz
– du poisson fumé
– une couche d’avocat
– une couche de riz
– une feuille de nori
– une couche de riz avec des graines de nigelles
Et même si j’ai voulu faire des couches des riz assez fines, le résultat était peut être un peu trop épais (mais ça se mange quand même !).
On m’a demandé si ce n’était pas un peu la galère à manger. J’ai envie de répondre : un peu comme un vrai sandwich, au début tout va bien et plus ça va plus le contenu s’échappe du pain. Et bien c’est un peu ce qui m’est arrivé avec ces sandwichs-là ! Je les ai donc emballés un par un dans du film alimentaire ce qui a permis de les maintenir en place pendant leur dégustation.
J’aime beaucoup les graines de nigelles : elles sont parfaites ici pour le goût et pour l’esthétique, mais vous pouvez les remplacer par des graines de pavot ou de sésames.
Et puis j’ai trouvé un mélange de poissons sauvages fumés : saumon rouge, espadon, thon pour des sandwichs aux saveurs variées.

maki_sandwich

Recette (pour 2 ou 3 portions)

250g de riz spécial sushi
50g de vinaigre de riz
2 cuillères à soupe de sucre
2 feuilles d’algues nori
3 tranches de poisson fumé
1 avocat
des graines (nigelle, pavot, sésames…)

Préparer le riz vinaigré.
Au rice cooker
Rincer abondamment le riz dans plusieurs eaux jusqu’à ce que l’eau soit claire.
Mettre le riz dans la cuve du rice cooker et mettre un volume et demi d’eau par volume de riz. Saler. Cuire.

Sans rice cooker
Dans une casserole, mettre le riz rincé, l’eau et du sel et porter à ébullition à couvert. Laisser cuire 10mn.
Baisser le feu au minimum et laisser cuire à nouveau 10mn.
Hors du feu et toujours à couvert laisser encore 10mn.

Dans un plat large étaler le riz et laisser-le refroidir en mélangeant régulièrement pour éviter que le riz ne sèche à l’air.
Pendant ce temps, porter à ébullition le vinaigre, le sucre et le sel.
Verser cette préparation sur le riz et bien mélanger. Laisser refroidir.

Éplucher l’avocat et le couper en lamelles.
Quand le riz est refroidi, poser une feuille de nori sur une natte en bambou et la recouvrir d’une fine couche de riz en tassant bien.
Pour étaler le riz, je vous conseille d’avoir un bol d’eau à côté de vous pour de temps en temps vous rincer les doigts, mais pas trop non plus sinon vous ajouteriez de l’eau au riz qui ne serait plus collant.
Parsemer de graines.
Retourner l’ensemble sur du film alimentaire pour avoir l’autre face de la feuille de nori en haut. Recouvrir d’une nouvelle fine couche de riz en tassant.
Disposer les tranches de poisson fumé puis les lamelles d’avocat.

maki_sandwich_4
Couvrir d’une fine couche de riz.
Sur la natte en bambou, disposer la seconde feuille de nori et la couvrir d’une couche de riz bien tassée, parsemer de graines et venir déposer délicatement cette dernière couche sur l’assemblage. Appuyer délicatement pour solidariser le tout.
Emballer tout aussi délicatement l’ensemble dans du film alimentaire et réserver au frigo 1h.
Après ce temps de repos, « déballer » le sandwich géant et avec un couteau très très bien aiguisé (pour un beau résultat, il vaut mieux avoir un bon couteau !), découper le tour du carré pour obtenir un résultat bien net puis couper en 4 carrés, puis couper chaque carré dans la diagonale pour obtenir 2 triangles.
maki_sandwich_2
Tadaaa !!! Vous voici avec 8 Club makis pour votre pause déjeuner !
Euh…. je ne vous conseille pas de manger les 8 à votre déjeuner, vous pourriez exploser, mais vos collègues seraient sans doute ravis de les partager avec vous, ou votre mari ou alors pour le repas suivant.

6 thoughts on “Club Makis

    1. Je prends du riz spécial sushi, on en trouve facilement maintenant en supermarché. il est riche en amidon et est plus adapté à ce genre de préparation. Si vous n’en avez pas vous pouvez remplacer par du riz rond à risotto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.