Raviolis pékinois pour le nouvel an chinois

Le nouvel an chinois… voilà une bonne occasion pour tester une des recettes de mon dernier achat : DIM SUM, comme à Hong-Kong. Excellent livre où les recettes sont toutes très attrayantes, faciles à réaliser et avec des ingrédients faciles à trouver. Le livre que je cherchais depuis longtemps !


Je ne sais pas si vous connaissez Les Nouveaux Explorateurs sur canal+ et plus particulièrement Fred Chesneau, le globe cooker. J’adore cette émission que je regarde toutes les semaines et qui me fait voyager (faute de mieux !) et j’aime tout particulièrement ce cuisinier voyageur qui nous fait découvrir des plats du monde entier. A la fin de chaque émission j’ai envie de faire ma valise et d’embarquer avec lui pour son prochain voyage. Bref, tout cela pour vous dire que je me souviens de son voyage à Hong Kong où il prenait un petit déjeuner dans un restaurant où les paniers vapeur remplis de dim sum défilaient par centaines… j’en salive encore rien que d’y penser. Depuis je rêve d’aller à Hong Kong juste pour manger des dim sum au petit déjeuner !!!

A défaut d’aller à Hon-Kong, je vais pouvoir me faire plaisir avec les recettes de ce livre.


Pour changer des bouchées vapeur, j’ai choisi les raviolis pékinois qui sont frits à la poêle puis cuits à l’eau. Découverte qui m’a convaincue.
Par contre, je ne vais pas vous mentir : la recette est facile à réaliser mais cela prend du temps, surtout la partie pliage. J’ai tout fait moi même de A à Z et j’ai obtenu une bonne cinquantaine de raviolis mais il m’a fallu 2 grosses heures. Mais volontairement, j’ai réalisé toute la quantité du livre même si cela était beaucoup trop et j’ai congelé les raviolis qui restaient.

Recette (pour environ 50 raviolis)
Pour la pâte:
350g de farine
115ml d’eau bouillante
60ml d’eau froide
1 bonne pincée de sel
1 càs d’huile

Pour la farce :
400g d’échine de porc hachée
320g de chou chinois
3 oignons nouveaux (blanc et vert)
1càc de gingembre frais haché
1 gousse d’ail
1 càs de Maïzena
2 càs de sauce soja
2 càc d’huile de sésame
1càc de sucre
1 càs de vin de riz (que je n’avais pas et que j’ai remplacé par du vinaigre de riz)
sel, poivre

Pour la sauce :
4 càs de sauce soja
2 càs de vinaigre de riz noir (le mien est blanc)
10g de gingembre frais émincé
1càs de sucre

Préparer la pâte.
Sur le plan de travail, disposer la farine et faire un puits. Verser l’eau bouillante petit à petit et mélanger à la spatule. Ajouter le sel et l’eau froide et continuer à mélanger.
Travailler à la main pour incorporer toute la farine et rouler, pousser, plier pendant 5mn pour obtenir une pâte lisse et élastique.
Ajouter une cuillère à soupe d’huile sur la pâte et masser pour la faire pénétrer.
Filmer et réserver.

Préparer la farce.
Blanchir les feuilles de chou 3 mn dans l’eau bouillante. Egoutter et hacher.
Hacher les oignons, l’ail et le gingembre.
Dans un saladier mélanger la viande hachée, le chou, l’oignon, l’ail, le gingembre, la Maïzena, la sauce soja, l’huile de sésame, le sucre et le vin de riz. Saler, poivrer.
Réserver au frais.

Pour façonner les raviolis, le livre propose de former des boules de 15g et de les aplatir au rouleau pour obtenir des disques de 8cm de diamètre.
Pour ma part, j’ai utilisé mon laminoir de l’écartement 1 à 4 puis avec un emporte-pièce de 8cm de diamètre j’ai découpé des disques dans les bandes de pâte ainsi obtenues.
Disposer alors une cuillère à café de farce au centre du disque et plier en croissant plissé.

Pour cela, disposer le rond de pâte garnie dans la main gauche (pour les droitiers) et avec la main droite plisser la pâte entre le pouce et l’index en commençant par la partie la plus à droite. Bon après je n’ai pas tout compris aux explications du livre donc j’ai fait comme j’ai pu, en continuant de pincer la pâte entre mon pouce et mon majeur de la main droite et le résultat n’était pas parfait mais quand même pas si mal !


Quand tous les ravioli sont façonnés, il faut les cuire à la poêle dans une cuillère à soupe d’huile pendant 2 minutes en les retournant régulièrement pour qu’ils grillent sur toutes les faces. Ajouter alors 15cl d’eau et cuire à couvert pendant 8mn. Il faut que tout le liquide soit absorbé par les ravioli.

Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients.

Servir les raviolis avec la sauce et régalez-vous.
J’ai hâte de tester les brioches au porc à la vapeur.

Peut être qu’un jour Fred Chesneau viendra chez moi manger des dim sum…………..
Mais en attendant :

BONNE ANNEE DU SERPENT

4 thoughts on “Raviolis pékinois pour le nouvel an chinois

  1. La preuve que ce livre de cuisine écrit par un français qui n’y connait rien et qui fait juste du business créé la confusion. Le ravioli pékinois n’est pas un dim sum et tu ne le trouveras jamais dans un restaurant de dim sum de Hong Kong. En tout cas je ne peux que te conseiller d’aller à Hong Kong un jour pour manger de vrais dim sum et te souhaite une Bonne Année !!

  2. Hey moi aussi je n’ai pas tout compris au pliage sur le bouquin (j’arrive d’ailleurs chez toi en faisant des recherches sur le pliage), ça manquait de clarté… Dommage c’est un joli livre. Par contre je m’apprêtais comme toi à sortir mon laminoir et en fait, la pâte se travaille très aisément au rouleau. Une très bonne surprise et en farfouillant sur le net j’ai vu que c’était important de le faire au rouleau… Comme ça tu peux former des disques au centre plus épais. Bref, la recette que tu publies fait elle aussi très envie (heureusement j’ai de la pâte congelée !). à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.