Chokladbollar comme en Suède

La Suède

Les découvertes culinaires sont toujours une partie incontournable d’un voyage pour moi. Impossible de visiter un pays sans goûter aux spécialités locales, c’est même une de mes préoccupations quand je prépare mon séjour. Et c’est souvent ce que j’aime rapporter en cadeau à mon entourage. La cuisine d’un pays fait partie de son identité voire de son histoire.
Cette année, j’ai eu le plaisir d’aller en Suède. Magnifique et accueillant pays, aux grands espaces verdoyants, aux forêts de sapins, au saumon fumé et aux délicieux et incontournables fikas.
J’ai beaucoup aimé ce pays où il semblerait (d’après ce que j’ai vu et expérimenté) qu’il y fait bon vivre. Bon ok, c’était l’été et il faisait un temps magnifique, peut être qu’en plein hiver quand il fait nuit à 15h, c’est moins agréable… quoique je n’en suis même pas si sûre…
En tout cas les gens sont très accueillants (malgré leur réputation de distance) et la nourriture est souvent simple mais de qualité et pleine de saveurs.

Coup de cœur culinaire suédois salé

Quand on pense Scandinavie, on pense saumon, voie saumon fumé. Même si la Norvège est le pays qui vient en premier quand on parle saumon, il y a aussi beaucoup de saumon en Suède et nous en avons mangé plusieurs fois. On ne passe donc pas à côté du saumon fumé qu’on trouve souvent servi dans des sandwichs ou sur des tartines de pain de seigle avec du fromage frais et de l’aneth.
Mais nous avons goûté un tout autre type de saumon fumé : le saumon fumé à chaud.
J’explique ! Le saumon fumé que nous connaissons est un saumon fumé à froid, c’est à dire qu’il est fumé pendant 8h dans un fumoir à 32°C voire moins. Il ne cuit pas et il est coupé en tranches fines.
Le saumon fumé à chaud lui va être à la fois cuit et fumé. Il va rester 4h dans une fumoir à 80°C.
C’est une expérience un peu étrange la première fois qu’on le goûte. Nous avions commandé ce saumon fumé en pensant manger celui dont nous avons l’habitude et nous avons été surpris de recevoir une assiette avec une darne de saumon. Parfois à l’étranger il y a quelque soucis avec la langue, donc nous avons pensé dans un premier temps nous être trompé et avoir commandé du saumon cuit classique. Mais une fois en bouche, des saveurs fumées et délicatement salées ont ravi notre palais pas vraiment préparé à l’expérience.
C’est vraiment très bon et cela change de ce que nous connaissons. J’ai vraiment beaucoup aimé. Il est souvent servi avec des pommes de terre bouillies et une sauce au fromage blanc assaisonnée. DÉLICIEUX !

saumon fumé

Fika

Autre coup de coeur absolument unanime dans le groupe (nous étions 6… 6 filles ça peut s’expliquer !!!) : FIKA.
Fika ce n’est pas un plat mais une habitude de vie. Fika signifie café ou pause café et c’est une habitude quotidienne voire bi-quotidienne en Suède. Les suédois sont de très grands consommateurs de café et cette pause est quasiment une institution sociale en Suède. Beaucoup d’entreprises organisent des pauses fika pour leurs employés, ce sont de vrais pauses, où les salariés prennent du recul sur le travail. Il parait que les suédois sont parmi les salariés les moins stressés au monde… serait-ce grâce à fika ? J’en suis convaincue !!!
Fika peut avoir lieu le matin ou l’après-midi (ou les deux !), être partagé avec des amis, des collègues ou la famille et est très souvent accompagné d’une pâtisserie et parfois de petits sandwichs salés.
Alors inutile de vous dire que nous avons adhéré à cette coutume à la seconde même où nous en avons eu connaissance (heureusement dès le début de notre séjour) et Fika a été notre mot suédois préféré !
J’ai l’impression que les suédois mangent très sucré et on les voit très souvent dans la rue avec une glace ou une pâtisserie à la main. Leurs desserts sont parfois d’ailleurs un peu trop sucrés. Même le harengs est sucré !!!
En tout cas mon coup de coeur sucré est sans hésité le kardemmumabullar. Vous connaissez sans doute les kannelbullar, ces petits pains à la cannelle très connus qu’on trouve chez le célèbre vendeur de meubles suédois. Et bien ce sont les mêmes mais avec de la cardamome à la place de la cannelle. Je ne suis vraiment pas fan de la cannelle et du coup cette version cardamome m’a beaucoup plu. Les jours sans kardemummabullar on été des jours beaucoup moins réussis !!!!
Dans le groupe il y avait la team kardemummabullar et la team chokladbollar. C’est cette dernière recette que je vous propose aujourd’hui : de très bonnes (et très caloriques) boules au chocolat et flocons d’avoine, avec un petit goût de café, très faciles à réaliser.
La recette des kardemummabullar sera sur le blog quand je maitriserai la recette et surtout quand j’aurai trouvé de la bonne cardamome (oui, la gourde : je n’ai pas pensé à en ramener de Suède…)

chokladbollar

On passe en cuisine

Recette (pour 15 chokladbollar)
100g de beurre mou
75g de sucre
125g de flocons d’avoine
3 cuillères à soupe de café fort
1 cuillère à café de sucre vanillé
3 cuillères à soupe de cacao non sucré
noix de coco râpée

cuisine de suède

Mélanger le beurre mou avec les sucres et le cacao, au robot ou au batteur.
Ajouter le café puis les flocons d’avoine et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène.
Filmer et laisser au frais environ 1h.
Former des boules et les rouler dans de la noix de coco râpée.
Et voilà, c’est prêt !!

Bonus

Et en bonus quelques photos de la Suède…

suède

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *