Brioche perdue

Dans la série « halte au gaspi » je vous propose de recycler votre vielle brioche pour en faire un dessert de fête ! Souvent la brioche perdue est préparée avec de la brioche fraîche car nous n’avons pas toujours sous la main des restes de brioches et puis il faut reconnaître que c’est tout de même plus joli de préparer de la brioche perdue avec de jolies tranches toutes belles. Mais des fois, il reste des petits bouts secs de brioche dont on ne sait que faire. J’en ai préparé deux en moins d’une semaine, donc logiquement j’ai eu quelques restes que j’ai précieusement gardés pour préparer un autre dessert gourmand : une brioche perdue cuite au four, au lait d’amande, aromatisée au Rhum et à la vanille.

Difficile, quand on prépare de la brioche perdue avec des restes, de préparer de jolies tranches à la poêle. J’ai donc eu l’idée de faire en plusieurs étapes : d’abord la couper en petits morceaux, que j’ai faits tremper dans un mélange d’oeuf, l’ait d’amande, Rhum et vanille, puis j’ai versé le tout dans un moule à cake puis cuit au four. On obtient alors une sorte de cake qu’il faut couper en tranches et faire revenir à la poêle avec un peu de beurre… un délice pour le petit déjeuner ou pour le dessert.
Donc ma recette n’est pas tout à fait une recette, plutôt une idée de recette qu’il faudra adapter avec ce qu’il vous restera de brioche. On peut utiliser le lait de son choix, ajouter de la cannelle ou d’autres épices, mettre plus ou moins de sucre… bref, on adapte selon ses goût et ce qu’on a sous la main.

J’ai accompagné ma brioche de confiture de haricots de Soissons, achetée lors du dernier Salon du blog culinaire, un délice !!
Je voulais juste faire une petite parenthèse pour parler d’Annick Faucheux et ses confitures Au Mouton Bleu des Viviers. Pour qui j’ai eu un coup de coeur : et pour la très sympathique et passionnée Annick et pour ses confitures originales et délicieusement parfumées. Celle au haricots de Soissons est une merveille : une texture proche de la confiture de marron mais un petit goût de haricot blanc, un délicieux parfum de vanille et une touche fraîche et acidulée apportée par le citron. Un vrai coup de coeur. Donc si vous êtes vers Chaouse ou quelques part dans l’Aisne, ne passez pas à côté de ses confitures.
(Je tiens à préciser que ce billet n’est pas sponsorisé, c’est juste un vrai coup de coeur).

Recette
200g de restes de brioche
10cl de lait d’amande
2 petits oeufs
2 cuillère à soupe de Rhum
1 cuillère à café d’extrait de vanille ou de la vanille en poudre ou mieux (évidemment) une gousse de vanille
sucre (facultatif)

Couper la brioche en cubes.
Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le lait d’amande, le Rhum et le sucre si vous le souhaitez (je n’en ai pas mis).
Mettre tremper les morceaux de brioches dans le mélange et laisser imbiber. Ne pas hésiter à mettre les miettes, il ne faut rien laisser perdre.
Préchauffer le four à 180°C.
Verser tout le mélanger dans un moule à cake. Adapter la taille du moule en fonction de la quantité de préparation.
Cuire environ 30mn à 180°C.
Une fois cuit, couper en tranches d’environ 2cm d’épaisseur.

Faire chauffer une noix de beurre ans une poele et faire revenir les tranches de brioche perdue quelques instant de chaque côté pour obtenir des tranches bien dorées.
Déguster chaud avec du sucre, de la confiture ou du sirop d’érable.

2 thoughts on “Brioche perdue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *