Et parce qu’il ne faut pas oublier l’épiphanie….

On ne le sait pas forcément mais l’épiphanie tombe toujours le 6 janvier mais comme chez nous ce n’est pas un jour férié, on le fête le premier dimanche de l’année (sauf si ce dimanche tombe le 1er janvier). Je vous passe les détails religieux de l’épiphanie car en bonne athée que je suis, la seule chose qui m’intéresse c’est la galette !
Je ne vous cacherai pas que là tout de suite, une galette pleine de gras et de sucre, aussi bonne soit elle, ne me fait pas du tout envie. Je vais encore attendre un peu avant d’en préparer une et je vais plutôt refaire ma brioche des rois à la crème de pistache, pas forcément beaucoup moins calorique mais moins dégoulinante de beurre !

C’est d’ailleurs la recette que je présenterai mardi pour mon passage à France bleu Pays d’Auvergne…. mais on en reparlera plus tard, si je ne me ridiculise pas trop lors de cet exercice…

Si par contre vous préférez préparer une galette, vous pouvez tester ma galette pistache framboise :

3 thoughts on “Et parce qu’il ne faut pas oublier l’épiphanie….

  1. France bleu pays d’Auvergne !!! La vache, tu n’y vas pas par 4 chemins toi Je suis sûre que tout se passera super bien et que tu auras même l’air détendue ! Dommage qu’on ne puisse écouter ça ! Je file voir ta recette !
    Bisous et vive la reine !

  2. Waouw ! Elle a l’air tellement bonne ! Une brioche bien originale. Mmmh.
    Je fais un tour sur ton blog parce que je viens de rejoindre la liste des blogueurs auvergnats qui vont certainement se retrouver autour d’ateliers culinaires à Zodio ! Alors je te dis à bientôôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.